Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Accessibilité
Haut de page

Up

Hémorragie intraoculaire 05/04/2013

Hemo intraocular i subretiniana

L'hémorragie intraoculaire ou hémorragie vitréenne correspond à un saignement dans la partie interne de l'œil appelée cavité vitréenne. Le vitré est une substance gélatineuse et transparente qui occupe les deux tiers du volume total de l'œil. Il est composé d'eau à 99 % et est en contact, sur sa partie postérieure, avec la rétine et, sur sa portion antérieure, avec le cristallin et le corps ciliaire.

En cas d'hémorragie du corps vitré, celui-ci perd sa transparence et la lumière ne peut plus passer à travers, ce qui entraîne une perte de la vision.

Les causes d'hémorragie vitréenne sont très nombreuses. Elles peuvent survenir de manière spontanée ou suite à un traumatisme. La cause la plus fréquente est la rétinopathie diabétique (50 % des cas), suivie du décollement de rétine rhegmatogène, du décollement postérieur du vitré et l'occlusion de la veine centrale de la rétine. Ces causes sont à l'origine de 95 % des cas spontanés.

Symptômes

Le symptôme principal est une perte brutale de l'acuité visuelle en quelques minutes. Selon l'intensité de l'hémorragie, le déficit visuel peut être complet, avec cécité totale ou partielle.

Parfois, si le saignement n'est pas très important, la personne souffre uniquement d'une vision trouble.

Traitement

Étant donné que les causes peuvent être différentes, il est impossible d'établir un traitement unique pour tous les patients. Le traitement doit être personnalisé en fonction de l'origine de l'hémorragie, de son degré de gravité et des circonstances personnelles.

Dans le cas d'une légère hémorragie, le rétablissement peut se faire de manière spontanée. Il suffit de laisser le temps agir, même si la récupération visuelle totale peut prendre plusieurs mois.

Dans d'autres cas, après avoir attendu quelque temps, on recommande une intervention chirurgicale appelée vitrectomie, qui consiste à retirer l'humeur vitrée en pratiquant une chirurgie mini-invasive par micro-incision.

En fonction de la cause à l'origine de l'hémorragie vitréenne, d'autres traitements peuvent être nécessaires, comme l'application du laser ou l'administration d'injections intravitréennes.


Traitements analogues

· Vitrectomie postérieure / microchirurgie vitréo-rétinienne

· Photocoagulation au laser

· Injections intravitréennes


Procédures analogues

· Rétinographie

· Autofluorescence

· Angiographie en fluorescence

· Tomographie par cohérence optique

· Angiographie au vert d’indocyanine


Author

Dr Jordi Monés, médecin, titulaire d’un doctorat
Inscrit à l'ordre des médecins de Barcelone, sous le numéro 22838
Directeur
Docteur en médecine et chirurgie
Spécialiste en ophtalmologie
Spécialiste de la rétine, de la macula et du vitré

Last modified 18 October, 2018 - 10:59