Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Accessibilité
Haut de page

Up

JordiMones_2015_IMIR

Dr Jordi Monés, MD, PhD

Nº d’ordre : 22 838

Le Dr Jordi Monés est docteur en médecine et ès sciences (MD-PhD), ophtalmologue, spécialiste et chercheur dans le domaine de la macula et du vitré. Il est directeur de l’Institut de la Màcula depuis 2007 ainsi que directeur, chercheur et l’un des principaux fondateurs de la Barcelona Macula Foundation: Research for Vision depuis 2011.

Il est également membre de l’AMD, du “Steering Committee International Multicenter Clinical Trials Proxima A and Proxima B on Geographic Atrophy” (Roche) et du “Steering Committee International Multicenter Clinical Trials Brighter and Crystal” (Novartis). Entre 2010 et 2015, il dirige le service d’ophtalmologie du centre médical Teknon.

Le Dr Monés est par ailleurs membre du comité de direction du FC Barcelone et responsable du service de médecine depuis 2010. Il est actuellement directeur mandataire pour promouvoir le projet 'Barça Innovation Hub'.

Il est docteur en médecine et chirurgie ainsi que titulaire d’un doctorat en médecine et chirurgie avec mention Cum Laude de l’université de Barcelone. Il se spécialise en ophtalmologie en intégrant le centre d’ophtalmologie Barraquer (Universitat Autònoma de Barcelona). Il obtient son diplôme de Spécialiste de la rétine au Massachussets Eye and Ear Infirmary de l’université de Harvard et à l’hôpital San José de l’Institut de technologie et d'études supérieures de Monterrey (ITSM).

Ses recherches se concentrent principalement sur les maladies de la macula, la néovascularisation choroïdienne, les dégénérescences maculaires et rétiniennes, la thérapie anti-angiogénique, la thérapie anti-PDGF, l'atrophie géographique, la greffe de rétine, des nerfs et des cellules mésenchymateuses, l’œdème maculaire, la chirurgie maculaire et vitréo-rétinienne.

En collaborant et en nouant des alliances avec d’autres centres, universités et entreprises, le centre soutient des projets de recherche et d’innovation visant à mettre au point des technologies et des traitements applicables en pratique clinique et pouvant bénéficier nos patients dès que possible. Nos projets de recherche actuels se focalisent notamment sur la greffe de rétine, la thérapie cellulaire (recherche translationnelle), l’optogénétique, les prothèses, les nouvelles applications au laser, les nouveaux médicaments, la chirurgie mini-invasive, les techniques d’image, les optiques adaptatives, etc.

Au cours des vingt dernières années, il participe en qualité de chercheur à la plupart des essais cliniques multicentriques internationaux portant sur le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et est chercheur principal en dégénérescence maculaire (TAP, VIP; VER, VISION, RETAANE, GENEVA, AART, EXCITE, BEVASIRANIB, RANEOVASC, etc.).

Il participe à des essais cliniques et pré-cliniques de phases I, II, III et IV. Par exemple : CHROMA, FOVISTA E10030-02, HARRIER, COLUMBUS, OMASPECT, M-13-056, MACBETH, TREND, FOVISTA OPH 1003 et 1004, BRIGTHER, CRYSTAL, MPL4DRY, MPL4DRUSEN, ORAL OMEGA 3 DRY/GA, etc.

Depuis l’Institut de la Màcula, et en collaboration avec l’Instituto de Ciencias Fotòniques (ICFO) et 4 centres italiens de premier ordre, il développe le projet européen LITE. Financé par l’Agence catalane pour la compétitivité des entreprises (ACCIÓ) et l’Union européenne à travers le 7th Framework Programme of Research and Technological Development, LITE a mis au point un ophtalmoscope capable de capter des détails de la rétine au niveau cellulaire. Cet appareil innovant servira à améliorer le diagnostic et le suivi de pathologies comme la rétinite pigmentaire et la maladie de Stargardt.

Mentionnons également le programme européen Horizon 2020, dans le cadre duquel il participe à l’Innovative PROcurement for Visual Impaired People (PRO4VIP), un projet qui a identifié des besoins non couverts chez les personnes atteintes de basse vision dans le but de guider les autorités dans l'achat public innovant à court et long terme.

 

Le Dr Monés intervient également dans un autre grand projet européen en cours, développé par 11 centres et institutions associées dans 7 pays. Il s'agit du projet dénommé Exploring the combined role of genetic and non-genetic factors for developing AMD: A systems level analysis of disease subgroups, risk factors, and pathways (EYE RISK).

Il prend par ailleurs part au projet ADVANCE(CAT), l'accélérateur pour le développement de thérapies avancées en Catalogne, dont l’objectif principal est de mettre au point des médicaments à usage humain, des étapes de développement pré-clinique à leur application clinique, basés sur des gènes (thérapie génique), des cellules (thérapie cellulaire) et des tissus (ingénierie tissulaire). Cette initiative fait partie du Plan d'actions de la communauté RIS3CAT “NEXTHEALTH: Comunidad de soluciones multidisciplinarias para los próximos retos en salud”, cofinancée par l’Agence catalane pour la compétitivité des entreprises (ACCIÓ) et l’Union européenne, dans le cadre du programme opérationnel FEDER Catalogne 2014-2020.

Il a également publié de nombreux articles dans des revues scientifiques et des ouvrages spécialisés et a donné plus de 300 conférences dans le monde entier. Il est membre du comité d’organisation et du comité scientifique de plusieurs workshops et conférences internationales.

Le Dr Monés est d’autre part membre de plusieurs International Scientific Advisory Boards dont AMD International Alliance, ERAB Allergan (Irvine, Californie USA), REONET Novartis (Basel, Suisse), Ophthotech (Princeton, NY, USA), Notalvision (Tel Aviv, Israël), Eylea Bayer Schering Pharma (Basel, Suisse).

Pour finir, il est membre de 12 sociétés scientifiques et est le seul spécialiste en rétine d’Espagne à être membre des quatre associations de spécialistes de la rétine les plus prestigieuses au monde : la Macula Society, la Retina Society, le Club Jules Gonin et l’American Society of Retina Specialists.

Last modified 16 November, 2017 - 17:43